Les rubriques :

Albums Photos
Recommander le site
Déroulement des consultations
Tarifs et Horaires
Adopter ou Acheter un chien
Chiens "dits" dangereux
Les vacances
Qui fait Quoi ?
Le test de "CAMPBELL"
Le langage des chiens
Zones d'interventions
Les zones genitales chez le chien
Les Aleas
Mes Articles
Les relations


Le langage des chiens

 
LANGAGE CORPOREL DU CHIEN
 
Pour essayer de comprendre le chien il faut savoir décoder correctement les messages qu'il nous envoie. Ce décodage est loin d'être évident :
  • Il faut savoir observer
  • Savoir ce qu'il faut observer
  • Rester au niveau du factuel et ne pas tomber dans l'interprétation anthropomorphique.
Le langage corporel du chien est une combinaison subtile de signes. Cet assemblage constitue pour un autre congénère ou un éthologue un message clairement interprétable.
QUE FAUT-IL OBSERVER ?
Les canidés pour communiquer se servent :

mimiques faciales et langage du fouet

En combinant les signes ils vont menacer, faire un appel au jeux, demander un contact social, reconnaître un supérieur hiérarchique. Malheureusement l'anthropomorphisme aidant nous les interprétons souvent à tort, et de ce fait leurs réactions nous sont incompréhensible.
 
 
LES POSTURES
La posture indique assez précisément l'état émotionnel, le rang hiérarchique d'un chien, ses intentions....etc.
1 -  POSTURE DU CHIEN " SÛR DE LUI "
Chien sûr de lui
 
Le fouet est porté haut, les oreilles pointées vers l'avant, port de tête haut. Tous ces signes révèlent le chien bien dans ses poils.
2 -  POSTURE DE MENACE
Posture de menace
 
Le fouet raide, immobile, les poils de l'échine dorsale dressés, les oreilles tendues vers l'avant, la gueule entrouverte laissant apparaître les crocs, la position bien campée. Tous les signes indiquent que ce chien a l'intention de soumettre son adversaire et prendre la position de leader.
3 - POSTURE DE MENACE " SANS ASSURANCE "
posture de menace sans assurance
 
    La queue basse, les oreilles couchées, la gueule largement ouverte, tous les poils dressés. Ce chien menace mais sans assurance, tous les signes indiquent la peur. Quand un chien menace de cette sorte il est préférable de ne pas trop insister et surtout de ne pas essayer de lui ôter toute possibilité de fuite. Car si ce chien se sent "bloqué" gare aux morsures d'auto-défenses.
4 - POSTURE DE TENTATIVE DE DOMINATION

 
 Le fouet porté haut et agité, les oreilles vers l'avant le regard fixe autant de signes qui révèlent une tentative de domination sur un rival.
5 - LES POSTURES DE SOUMISSION
soumission
  • Par anticipation : le dominé envoie des signes de soumission avant le contact physique : 
La tête basse, les oreilles légèrement couchées, le fouet baissé autant de signes d'allégeance envers le dominant.
 
 
Un comportement de soumission par anticipation lors de la rencontre avec un dominant peut se décomposer comme suit :
     
                      
Ce comportement équivaut à une demande de nourriture chez le chiot, chez l'adulte c'est un comportement actif de soumission.
  • Pendant le contact ou encore au cours de l'affrontement hiérarchique.
Dans le premier cas de soumission le dominé envoie les signaux pour annoncer un contact "amical" en reconnaissant le rang hiérarchique de l'autre.
Dans ce deuxième cas de figure ce n'est que lors de l'affrontement que l'un des adversaires envoie ces signes pour reconnaître sa défaite et ainsi faire cesser l'affrontement. Nous avons souvent tendance à mal interpréter la séquence finale de l'affrontement. Il n'est pas rare que le vainqueur après la "reddition" de l'adversaire revienne pour une ultime agression très brève. Par cette dernière il vérifie la soumission de l'autre avant de passer à la phase d'apaisement qui se caractérise par un coup de langue du vainqueur au vaincu et clôt l'affrontement. La hiérarchie est établie. 
 
Ce coup de langue est souvent perçu, surtout quand il y a morsure sur humain, comme étant une demande de pardon de la part du chien envers l'homme. Alors qu'en réalité il signifie plutôt "maintenant que tu sais qui est le chef on n'en parle plus".
6 - L'APPEL AU JEU
  
Cette position est certainement la plus connue, les antérieurs plaqués au sol, la queue frétillante, les oreilles an avant et des vocalises. Tous ces signes sous-entendent une demande de contact amical. Sachez qu'un appel au jeu peut-être une soumission, le chien peu sûr de lui détourne la menace de l'autre par un appel au jeu.
 
 
LES MIMIQUES FACIALES
Les mimiques faciales vont permettre au chien de décliner la peur, la soumission, la menace....etc. Pour lire les mimiques faciales on observera :
  • La gueule
  • Les oreilles
  • Le regard
EXPRESSION NEUTRE
    
Attitude neutre (oreilles, gueule,port de tête) Observez les modifications
 
 
MIMIQUE DE SOUMISSION
              
expression de soumission  (oreilles, gueule fermée, port de tête)
 
En regardant ces quelques exemples de mimiques faciales on comprendra aisément que des mutilations comme la coupe ou la taille des oreilles, le port de la muselière peuvent empêcher une bonne communication avec d'autres congénères et ainsi provoquer des affrontements inutiles.

LE LANGAGE DU FOUET

le fouet permet au chien d'envoyer des signaux qui vont renseigner les congénères, au même titre que les postures et les mimiques faciales, sur son état émotionnel, ses intentions, son rang hiérarchique...etc.
  
fouet
                                          
 
 
CHIEN SUR LE POINT D'ATTAQUER
                             
En général avant d'agiter sa queue en position haute, qui souvent synonyme d'un combat imminent, on observe le chien en position figé, la queue tendue et immobile.
 
 
CHIEN MANIFESTANT LA PEUR ( PHOTO J et K ) 
 
La queue est repliée jusque sous le ventre et plus la peur est grande, plus la queue est plaquée contre le ventre, elle peut remonter jusqu'à l'ombilic. Gare aux morsures faites par un chien dans cet état émotionnel !
La caudectomie (coupe de la queue) constitue une sérieuse entrave à la communication avec les congénères.



QUELQUES AUTRES MOYENS DE COMMUNIQUER

LE REGARD

Les chiens ne se regardent droit dans les yeux que pour se défier. Fixer un congénère est un comportement compétitif qui a pour but de situer ou d'établir le rang social. Le scénario est invariablement le même :
  • Soit l'autre rompt le contact visuel en détournant le regard. Ce qui signifie la soumission.
  • Soit il soutient le regard et fait comprendre à l'autre son envie de se mesurer à lui. Et il y aura escalade dans les signes de menace jusqu'à la soumission de l'un des deux.
On considère que 80 % des comportements de compétition se règlent par le regard. Sans que les maîtres ne s'en rendent compte la hiérarchie s'établit en quelques secondes, sans bruit et sans aucun signe physique.

LES VOCALISES

Les chiens ont un répertoire vocal relativement vaste. Bon nombre de propriétaires attentifs comptent jusqu'à 7 ou 8 aboiements différents reflétant différents états émotionnels (peur, colère, joie, irritation..etc) et auxquels il faut ajouter les jappements, les grognements.
Les vocalises servent à renforcer un appel au jeu, une menace, un comportement de peur....etc


LE PELAGE

Comme les vocalises, le pelage va servir à renforcer d'autres signes. Une menace modérée s'accompagnera d'un poil modérément hérissé alors que la peur, par exemple, lui fera dresser le poil tout le long de l'échine afin que la menace soit prise au sérieux.

LES GLANDES ANALES, L'URINE, LES FÈCES
  • Les glandes anales : les substances qu'elles contiennent renseignent les congénères sur le rang social, l'état émotionnel de l'individu. C'est en partie sa carte de visite.
  • L'urine : il en est de même pour l'urine. On peut cependant y ajouter qu'elle fournit des renseignements sur le sexe, et l'état de réceptivité (femelle en oestrus). Il n'est pas rare d'observer des chiens qui adoptent une attitude de soumission quand ils reniflent l'urine d'un dominant.
  • Les fèces : elles vont servir comme l'urine à marquer le territoire mais elles fournissent également des informations sur l'individu notamment par le biais des substances des glandes anales qui se vident lors de la défécation.


 




 
Accueil - Qui suis-je ? - Toutes les rubriques
Livre d'or & Témoignages - Partenaires - Plan du site